Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RER B - Le Front de Gauche s'engage auprès des usagers

Publié le par Parti de Gauche sur la 6ème circonscription de l'Essonne

Cette première occupation du front de gauche, mardi 19 février, sur l'ensemble de la ligne B du RER a été un véritable succès populaire. Citons pour l'exemple, une petite gare d’intérêt purement local située à l'extrémité Sud de la ligne (Saint-Rémy-lès-Chevreuse) ou 1200 tracts ont pu être distribués par 15 camarades , tables et accueil des usagers avec un petit café,180 signatures pour la pétition.

Dans la grande gare du pôle multimodale Massy-Palaiseau, le front de gauche a pris le pouvoir (Drapeaux, 30 militants et 5000 tracts distribués). Cette gare a la particularité de communiquer avec la ligne C du RER. Les usagers de la ligne C sont venus à notre rencontre afin d'exiger une action similaire sur leur ligne. Nos élus ,François Delapierre, Pascale Le Néouannic, Marie Pierre Oprendi ont pu témoigner de leur engagement en distribuant et donnant de la voix devant des usagers plutôt heureux qu’il leur soit accordé un peu d'intérêt.

Les syndicalistes nous ont apporté clairement leur soutien , Jean-Luc Prigent pour la CGT à la gare de Massy Palaiseau, Laurent gallois du syndicat UNSA à la gare de Saint-Rémy-lès-Chevreuse. C'est ainsi que 30 000 tracts ont pu être diffusés en 2 h de temps sur l'ensemble de la ligne. Nous avons eu à coeur de rappeler que le RER n'est pas une marchandise mais plutôt un bien public.

Afin de se donner les moyens d'améliorer le transport nous faisons la proposition que les entreprises qui bénéficient du transport de leurs salariés et qui à ce jour versent une taxe (versement transport) variant de 1,4 % à 2,6 % soient taxés à hauteur de 2,6 % (recettes attendues, 800 millions d'euros). D'autre part, avec un investissement de seulement 10 % de celui des lignes du Grand Paris nous pourrions permettre le financement du chantier doublement du tunnel Châtelet /Gare du Nord.

Cette réalisation permettrait aux 900 000 voyageurs sur la ligne B et 600 000 voyageurs sur la ligne C de voir leur capacité de transport, à heure de pointe, augmenter au minimum de 30 %. C'est une réalisation totalement envisageable à court terme. Le front de gauche renouvellera rapidement cette opération. Nous espérons une mobilisation encore plus importante

De gauche à droite, François DELAPIERRE et Pascale LE NEOUANNIC et Jean-luc PRIGENT

De gauche à droite, François DELAPIERRE et Pascale LE NEOUANNIC et Jean-luc PRIGENT

Pour le Parti de Gauche

Philippe Juraver

Commenter cet article