Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réunion publique contre l'austérité à Massy (91)

Publié le par Parti de Gauche sur la 6ème circonscription de l'Essonne

Réunion publique contre l'austérité à Massy (91)

Le Front de Gauche cʼest aujourdʼhui neuf organisations et des milliers de citoyens convaincus quʼensemble il est possible de résister au rouleau compresseur de cette politique néolibérale qui veut imposer partout lʼaustérité pour les peuples. Cʼest aussi quatre millions dʼélecteurs à lʼélection présidentielle, qui ont contribué à la défaite de Nicolas Sarkozy.

Ensemble, il faut maintenant exiger une politique qui réponde à la nécessité de sortir notre pays de la crise et aux exigences en matière dʼemploi, de pouvoir dʼachat, dʼaccès à lʼéducation, aux soins, à la culture…

François Hollande et son gouvernement ont fait le choix de lʼaustérité. Partout en Europe, cette politique a entraîné une contraction de lʼactivité économique et une explosion du chômage. Il en va déjà de même en France, avec 4,6 millions de demandeurs dʼemplois. Le Front de gauche ne lʼaccepte pas et propose une alternative.

Celle ci sʼappuie sur le refus de la soumission au traité européen, aux marchés financiers et sur la volonté de promouvoir une autre répartition des richesses en faveur du salariat, un autre type de développement économique non productiviste, sʼappuyant notamment sur la réindustrialisation de notre pays et sur la planification écologique afin de satisfaire les besoins sociaux et écologiques du plus grand nombre. Il est urgent de mettre en place une politique de création de millions dʼemplois. Cʼest le sens de la campagne que nous engageons pour une alternative à lʼaustérité.

Lʼaccord signé le 11 janvier dernier entre le Medef, la CFDT, la CGC et la CFTC, syndicats minoritaires, intitulé « Accord National Interprofessionnel » est emblématique de ce que nous nʼacceptons pas. Il marque comme jamais un recul social dont il est nécessaire de mesurer les conséquences. En effet, les « nouveaux droits » sont très limités alors que les revendications patronales sont satisfaites. Si cet accord devait être retranscrit en lʼétat dans les lois, comme le gouvernement en a lʼintention, cela provoquerait de graves répercussions dans votre vie de salarié, de retraité, de privé dʼemploi, dʼétudiant. Votre intervention est donc nécessaire avant que de mauvaises décisions ne soient prises.

Voici les principales conséquences de cet accord :

- mobilité forcée

- délais raccourcis pour la saisie des tribunaux

- limites plus grandes dans le temps pour réparation des préjudices

- chantage à lʼemploi avec possible baisse des salaires et/ou modification du temps de travail sur une période de 2 ans.

- mise en place élargie du CDI intermittent dans les entreprises de moins de 50 salariés.

- facilitation des licenciements économiques.

- réduction des prérogatives des Comités dʼEntreprise, minimisation de lʼaction syndicale

Quant aux soi-disant avancées :

- la complémentaire santé pour tous est soumise à un accord de branche dans les entreprises de moins de 50 salariés, nullement garanti, au bénéfice surtout du patronat des assurances

- Des droits rechargeables pour les demandeurs dʼemploi. Le Medef ne voulant pas mettre un euro de plus pour financer ce nouveau droit, il faudra donc diminuer le niveau des indemnisations

- Taxation des contrats CDD. La majoration des cotisations dʼassurance chômage est tellement peu élevée (de 4% à 7% maximum) et bénéficie de tellement dʼexemptions quʼil nʼy aura pas de recul de la précarité.

A lʼinverse de cette politique, le Front de Gauche propose 25 mesures pour commencer à changer dʼorientation et :

- dégager de nouvelles recettes, notamment en supprimant les niches fiscales et les exonérations de cotisations sociales patronales,

- combattre la spéculation, par une réorientation démocratique des banques et un crédit sélectif,

- développer le pouvoir dʼachat et combattre a précarité, en particulier pour les métiers dits féminisés, porter le SMIC à 1700€ brut et réaffirmer le CDI à temps plein comme la norme,

- donner de nouveaux droits aux salariés pour sʼopposer aux licenciements, - instaurer une « sécurité sociale professionnelle»,

- développer les services publics pour répondre aux besoins,

- changer lʼEurope, refuser dʼappliquer le pacte budgétaire et la règle dʼOr et créer un fond monétaire européen de développement social, écologique et solidaire.

Ensemble nous avons la force d’imposer des choix de progrès et de justice sociale !

Front de Gauche : frontdegauche916@gmail.com - Parti Communiste Français : pcfmassy@laposte.net ou nordessonne.pcf@gmail.com Parti de Gauche : partidegauche916@gmail.com PCOF : pcof91@clubinternet.fr - FASE : fase91@lists.riseup.net

Commenter cet article